Aperçu sur les aménagements indispensables pour assurer la sécurité des séniors

La plupart des séniors ont passé une grande partie de leur vie à élever une famille dans leurs propres foyers. Lorsqu’ils atteignent un certain âge, ils ne souhaitent pas quitter la maison où ils ont tant de beaux souvenirs. Seulement, les personnes âgées perdent leur autonomie au fil des années. Dans ce contexte, il convient de réaliser quelques aménagements pour faciliter leurs déplacements. Ces travaux auront également pour but de limiter les risques d’accident. Voici donc l’essentiel à savoir pour apporter davantage de confort aux gens du troisième âge.

Aménager le domicile d’un sénior : une nécessité pour prolonger son espérance de vie

Les séniors sont des personnes amoindris par l’âge. Ils ne sont plus en mesure de réaliser les corvées ménagères par eux-mêmes et éprouvent de réelles difficultés à se déplacer. Pourtant, les ainés refusent souvent d’intégrer une maison de retraite. Il est alors crucial d’adapter leurs lieux de vie à leurs conditions physiques. Cette démarche sera nécessaire pour éviter un décès prématuré. En France, près de 50 000 personnes âgées font une chute au cours de l’année. Ces accidents sont mortels dans un cas sur trois. Plusieurs causes peuvent expliquer ces statistiques, dont l’habitation elle-même. Avec la perte de mobilité qui suit la vieillesse, certains éléments de la maison deviennent des zones dangereuses. On citera notamment la cuisine, la salle de bain ou encore les escaliers. Par ailleurs, les séniors perdent facilement leur équilibre en raison de certains troubles moteurs courants chez cette tranche de la population. Une marche trop haute ou un receveur de douche glissant suffit pour entraîner une chute.

Par conséquent, il devient urgent de procéder à quelques travaux pour rendre l’habitation plus fonctionnelle. D’ailleurs, il n’est pas forcément nécessaire d’investir dans des équipements coûteux. À titre d’exemple, améliorer le système d’éclairage permettra déjà de réduire les risques d’accident. La plupart des gens du troisième âge ont une mauvaise vue. Troquer ses ampoules contre des modèles bien plus lumineux sera vivement conseillé. Cette recommandation sera d’autant plus valable si les dispositifs en question se trouvent dans un couloir. On pensera également à poser des tapis antidérapants dans la salle d’eau. Pour ne rien laisser au hasard, il est toutefois recommandé de solliciter une agence d’aménagement pour Séniors, comme Monte Escalier à Nice.

Le monte-escalier : un équipement indispensable

On ne saurait améliorer le confort des séniors dans leurs domiciles sans installer un monte escalier. Ce dispositif leur permet d’accéder aux niveaux supérieurs de l’habitation. Par ailleurs, l’utilisation d’un fauteuil élévateur réduit considérablement les risques d’accident. Une fois confortablement assise, la personne âgée devra encore mettre une ceinture de sécurité. Ainsi, l’utilisateur ne risque pas de basculer en avant ou de tomber.

Ces chaises montantes sont fixées à une rampe attenante aux marches de l’escalier. Elles parcourent la pente à une vitesse très faible pour encore plus de sécurité. En outre, ces équipements embarquent des détecteurs d’obstacles. Ils s’arrêtent automatiquement si un objet gêne la montée. Ces appareils disposent également d’une batterie interne. Ils continueront donc de fonctionner en cas de coupure d’électricité. Seulement, leur autonomie varie d’un modèle à l’autre.
Choisir un monte escalier reste toutefois une tâche ardue dans la mesure où les intéressés doivent prendre en compte plusieurs détails. La plupart des gens orientent uniquement leurs choix en fonction du prix. Néanmoins, il faut absolument porter attention à l’ergonomie et à la qualité du siège. Puisque la fréquence d’usage de ces équipements est assez élevée, il est crucial d’investir dans un modèle équipé d’une assise de bonne facture. Dans un tout autre registre, on vérifiera aussi la durée de la garantie. Celle-ci doit s’étaler sur plus de deux ans. En outre, on sollicitera un fournisseur qui s’occupera également de l’installation. Le vendeur devra notamment réaliser une étude technique au domicile du sénior. Ceci permettra d’anticiper les travaux à effectuer et de prendre toutes les mesures avant la livraison.

Bien que ce type d’achat engage des dépenses assez conséquentes, les gens du troisième peuvent obtenir des aides financières venant de l’État. Pour s’informer à ce sujet, il suffit de se rendre au siège de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) de sa région. Si l’on ne remplit pas les conditions pour recevoir une subvention, il est toujours possible de demander une réduction d’impôts.