Comment bien organiser son chantier ?

Organiser son chantier constitue une phase cruciale pour assurer la réalisation des travaux de construction, de rénovation ou d’extension sans encombre. Afin de garantir la réussite du projet, il est important de réaliser quelques étapes.

Organiser son chantier : effectuer les démarches administratives

La plupart des travaux de construction, de rénovation ou d’extension demandent la réalisation de certaines démarches administratives. Les procédures relèvent de la responsabilité du maître d’ouvrage. En effet, celui-ci doit assurer plusieurs rôles afin de mieux organiser son chantier.
Ce professionnel du bâtiment doit définir le projet, le budget nécessaire, les responsabilités de chacun, la date de début et de fin des travaux et les techniques liées à la réalisation du projet. Il prend en charge la coordination des équipes sur le terrain et le suivi du bon déroulement de chaque étape des travaux. Pour ce faire, l’entrepreneur utilise souvent un logiciel gestion chantier.

En tant qu’experts en construction, le maître d’ouvrage est capable de conseiller sur les démarches légales à réaliser selon le projet. À la demande du client, le maître d’ouvrage ou l’architecte se charge également de la demande des autorisations nécessaires selon la nature des travaux et le type de bâtiment comme le permis de construire ou le permis de démolir. Ces professionnels sont également responsables de la déclaration des travaux auprès de la commune. À noter que les travaux ne peuvent commencer qu’une fois les autorisations en main sous peine de sanction.

Organiser son chantier : vérifier les assurances

Afin de bien organiser son chantier, sa préparation est nécessaire, voire obligatoire. Cette étape consiste à libérer l’espace où les travaux ont lieu pour une meilleure accessibilité. Dans le cas d’une rénovation ou d’une extension, il peut aussi être nécessaire de protéger les objets de valeurs et les meubles.
En effet, les entreprises et les professionnels du bâtiment doivent souscrire à une assurance les permettant de bénéficier de couverture en cas d’accidents sur le chantier. Le client se doit ainsi de vérifier le numéro d’assurance de l’entrepreneur et la zone de couverture prise en charge par l’assureur avant de l’engager. La souscription à l’assurance constitue une protection efficace en cas d’accidents.

Organiser son chantier : demander un devis et un contrat

Dans le but d’assurer la réalisation des travaux, l’entrepreneur se doit de présenter un devis détaillé comportant les mentions obligatoires légales comme les étapes du chantier, les modalités de paiement, la date de livraison et les tarifs en HT et en TTC. Les prestations doivent être explicitement présentées dans ce document. La signature du devis par les deux parties permet de le valider. Ainsi, ce document se présente comme un véritable contrat entre le client et l’entrepreneur. Son contenu permet d’assurer une meilleure organisation du chantier.

Organiser son chantier : assurer la réception des travaux

Lors de la réception des travaux, le client se doit de vérifier leur conformité et l’achèvement du chantier. Grâce à un acte, il peut déclarer les défauts apparents dès la réception provisoire. Dans le but d’éviter les litiges, il est important d’inscrire clairement les modalités de règlement des acomptes en cours de chantier dans le contrat. Avant le paiement, le client se doit de vérifier l’avancement des travaux.