Comment procéder à l’entretien d’une toiture ?

Une toiture, afin de conserver les atouts qu’elle offre en matière de confort et de sécurité, doit être entretenue régulièrement. Une toiture bien entretenue résiste aux intempéries et à l’usure du temps. Un entretien régulier permet de renforcer l’étanchéité, la solidité et l’esthétique de la toiture. Reste à savoir comment y procéder.

Quand nettoyer sa toiture ?

Une toiture doit être nettoyée une à deux fois par an. L’idéal serait d’y procéder la première fois en printemps. Cette solution vous permet de procéder à la vérification de la toiture après les différents risques qui ont pu se présenter durant l’hiver.

Ce nettoyage de la toiture rentre également dans votre préparation pour affronter l’été. Et la seconde fois à la fin de l’automne. Une fois que toutes les feuilles mortes ont cessé de tomber, un nettoyage de votre toiture est indispensable. Ceci vous permet de débarrasser de votre couverture de toiture des mousses, des moisissures, des champignons, des lichens.

Même si les opérations d’entretien et de nettoyage semblent être faciles à pratiquer par soi-même notamment pour le toit terrasse. Il est toujours recommandé de faire appel à un  expert dans le domaine de toiture tel que ce couvreur dans le 93 qui possède toutes les compétences et le savoir-faire nécessaires pour entretenir convenablement et en toute sécurité votre toiture.

Les démarches pour nettoyer une toiture

Le nettoyage comprend trois étapes. Tout d’abord, le nettoyage de la surface à l’aide d’un nettoyeur à haute pression. L’outil le plus utilisé est le karcher. Le nettoyage au karcher est à effectuer avec précaution surtout pour une toiture en tuile ou en ardoise. Le jet à haute pression du karcher peut endommager la toiture. L’astuce est de garder une bonne distance par rapport à la toiture et s’assurer que l’eau s’écoule vers le bas.Le nettoyage à haute pression a un effet ponctuel sur la toiture d’où la nécessité d’y procéder régulièrement. Toutefois, ledit nettoyage ne permet pas d’éviter la réapparition de la mousse.  

Ensuite, la deuxième étape consiste à procéder au traitement de la surface contre les mousses. Le nettoyage peut s’effectuer à la brosse et en utilisant de l’eau de la javel. Cette dernière permet de vous débarrasser des mousses qui se sont formées sur votre toiture. Mais l’utilisation de la javel peut rendre les tuiles poreuses et attaquer les autres matériaux de toiture. Ce produit chimique déversé dans les gouttières risque d’abîmer votre jardin si elle est en contact avec le sol. Il est plus judicieux de choisir à la place de la javel un produit neutre plus adapté à l’entretien des toitures. L’application d’un produit anti-mousse et un traitement hydrofuge constitue également une option. Cette méthode permet de faire disparaître et d’éviter la réapparition des mousses durant un bon moment. Les produits anti-mousses peuvent être appliqués avec ou sans rinçage. Elle assure aussi la protection de votre toiture contre l’humidité. Il faut juste s’assurer que l’application d’un traitement anti-mousse qui n’a pas d’effet immédiat ne s’effectue pas pendant la période des pluies. Il faut compter une marge de deux à trois jours sans pluie au moins.

Enfin, après ces traitements, la réimperméabilisation de la toiture est plus qu’indispensable. Afin de s’assurer de son rôle de protection contre l’infiltration d’eau et pour des raisons d’esthétique, procéder à sa réimperméabilisation peut être opérée par l’application d’une peinture à base de résine.

Outre l’entretien périodique de la toiture, les évacuations d’eau de pluie telles que les tuyaux de descente, les gouttières, les orifices, le regard doivent être également vérifiées régulièrement, tout au moins une fois par an. Il faut s’assurer qu’elles ne sont pas obstruées par divers débris et qu’il n’y a pas de fuite.