Donner un coup de jeune au sol de sa terrasse

Vous avez une terrasse en carrelage vieille de plusieurs années. Sa rénovation s’effectue de deux façons. Soit on la rénove à l’identique, soit on la change d’aspect. Dans tous les cas, un diagnostic s’avère indispensable pour un travail bien fait.

Rénovation à l’identique d’une terrasse en carrelage

Quelques carreaux de votre terrasse présentent des cassures. Commencez par examiner la cause du problème. Serait-ce un choc, une remontée d’eau ou les retombées du gel hivernal ? Vous aurez besoin d’un spécialiste de carrelage sol pour vous fournir un diagnostic exact. La connaissance de l’origine des dégâts vous aidera à choisir le produit adéquat pour masquer les fractures.

La vitrification est l’une des méthodes de traitement des petites fissures. La formule utilisée est le polyuréthane transparent. Comme matériel, il faudra un rouleau à vitrifier et un large pinceau. Appliquez alors le vitrificateur en deux couches successives en vous aidant de votre matériel.

Quand il sera sec, il se présentera sous la forme d’une pellicule protectrice. Cette couche élastique et transparente est assez étanche pour ne pas laisser l’eau s’échapper. D’ailleurs, ce sera de la vapeur d’eau qui remontera et non l’eau.

Une fissure plus importante nécessite l’application d’un produit antidérapant en plus du vitrificateur. Pour atténuer la visibilité de la plaie, passez du vernis de la même teinte en dernière couche.

Rénovation avec changement d’aspect

Le carrelage de votre terrasse n’a pas de problème particulier. Cependant, vous souhaitez changer l’aspect du sol. Un décapage de la surface s’avère indispensable. Vous appliquerez par la suite une première couche de peinture couvrante. Accordez une attention particulière au choix de la peinture. Les deux critères primordiaux sont le caractère antidérapant du produit et la teinte.

Il est possible de revêtir le carrelage existant en bois, par exemple. Vous serez alors épargné des travaux de dépose. Ici encore, veillez à la bonne qualité du bois. Il faut qu’il soit imputrescible. Privilégiez le bois exotique de classe 5 tel que le garapa. Ce matériau résiste très bien à l’eau de mer ou à l’eau salée.

Suivez cet exemple de travaux de rénovation en région lyonnaise :

Une terrasse carrelée en mauvais état va être recouverte de bois exotique garapa. La remise à niveau du sol est indispensable pour sa planéité, car le sol vétuste a été victime de tassements différentiels. On y installe une ossature en bois sur toute la surface, bordure de piscine comprise. Sur cette structure seront posées les lamelles de bois exotique. Dans l’espace vacant, on pourra plus tard intégrer des spots lumineux pour un décor hors du commun.

Il a fallu un mois pour tout mettre en place. Pour un aspect plus naturel, c’est-à-dire mouillé, vu que la terrasse est quand même dominée par la piscine, l’entrepreneur a passé un saturateur sur le matériau. Ainsi, le parquet conservera plus longtemps sa belle couleur foncée.

Quoique la terrasse ait ainsi subi un coup de jeune, il a fallu l’entretenir. Quatre ans plus tard, elle a subi un dégrisement afin qu’elle retrouve sa teinte d’origine.