Comment financer l’aménagement de votre cuisine ?

Pièce tout aussi importante que la pièce à vivre ou la chambre à coucher, la cuisine peut sublimer votre intérieur pour donner goût à la vie. Mais elle nécessite des mises à jour périodiques pour rester dans l’air du temps. Les travaux en cuisine peuvent être plus ou moins importants selon vos envies de changement. Si certains peuvent être supportés par vos propres moyens, les gros travaux vous obligent à trouver d’autres sources de financement. Vous avez principalement deux choix, soit opter pour un prêt personnel soit pour un crédit travaux.

Le prêt personnel, premier moyen possible de financement

Le prêt personnel est le crédit à la consommation le plus répandu. Sa principale attractivité réside dans la facilitation des démarches. Il est plus facile d’obtenir un prêt personnel que tout autre crédit et il peut couvrir tout genre de projet, achat de voiture, équipement d’entreprise, ou aménagement d’intérieur, jusqu’à 75000€. Il existe deux variantes de ce prêt. D’abord, le prêt personnel affecté répond à un achat ou une opération spécifique. Les fonds obtenus ne peuvent servir qu’à supporter l’opération que vous aurez déclarée lors de votre demande. De l’autre côté, il y a le prêt personnel non affecté dont vous avez seule latitude pour décider de l’utilisation des fonds. Le seul bémol est que le prêt personnel est relativement cher. Les taux d’intérêts appliqués par les établissements sont plus élevés. C’est pour cette raison que le prêt personnel convient mieux aux besoins purement ponctuels et pour une durée relativement courte.

Financer l'aménagement de sa cuisine

Le crédit renouvelable, une solution peu conseillée

C’est un prêt dérivé du précédent, avec la possibilité de renouveler tacitement vos engagements. Pouvant vous aider dans les situations difficiles, il est tout de même peu conseillé, notamment à cause des intérêts exorbitants, se rapprochant de ceux d’un découvert. Sauf cas ultime ou pour un prêt à délai express, il est déconseillé d’y recourir de façon continue.

Le crédit travaux pour sa rentabilité

C’est un crédit affecté, destiné à subvenir un besoin spécifique, dont l’achat et l’équipement d’une nouvelle cuisine. Votre dossier de candidature devra comporter un devis précis des travaux ou des acquisitions que vous projetez. Par rapport au prêt personnel, les taux d’intérêts de ce crédit sont moins importants. La durée du crédit varie en fonction de vos possibilités de remboursement et peut atteindre 84 mois pour les sommes les plus conséquentes. Généralement, les banques accordent jusqu’à 75000€ pour l’aménagement de votre maison.

Bien que cela ne soit pas obligatoire, il serait tout de même utile de souscrire une assurance en cas d’accident ou perte d’emploi. L’assurance prendra en charge les mensualités pendant la période de chômage. Des garanties supplémentaires, nantissement, gage ou l’engagement d’une caution, pourront également décider la banque à vous octroyer le crédit plus rapidement, avec de meilleures conditions. L’intérêt majeur du crédit travaux est qu’il est intimement lié à l’opération. Des vices lors des travaux ou l’annulation de l’achat d’équipement de cuisine emportent l’annulation de votre crédit. Inversement, le refus de crédit rend nulle la vente. Vous serez de ce fait à l’abri de tout risque.