Informations utiles pour mener à bien le démoussage de votre toiture

La toiture est le bouclier de votre maison, car il vous protège des assauts des mauvaises conditions climatiques et de la pollution. Exposée à l’extérieur, elle devient vulnérable à cause de ces fléaux. Lors de l’inspection de la toiture, vous remarquerez la présence des moisissures et des lichens. Ces derniers sont les principales ennemies du revêtement. Pour y remédier, il faut opérer une opération de démoussage.  

Pourquoi procéder au démoussage ?

L’humidité de la toiture causée par une averse de pluie facilite l’installation des agents pathogènes. En effet, les mousses et les lichens envahissent la toiture et les gouttières. Les mousses possèdent une multitude de poils appelés rhizoïde qui leur permet de se fixer sur votre structure. Lorsque ces parasites se placent sur votre revêtement, ils se gorgent d’eau. Or, ils peuvent fissurer ou détruire votre armature. Au fil du temps, ces soi-disant plantes vertes provoquent ainsi la détérioration de la couverture.

Dès l’apparition des mousses, des lichens et des algues, vous devez prendre la décision de vous en débarrasser. Le processus de démoussage est indispensable pour protéger votre toit. Il existe deux sortes de méthodes: le démoussage préventif et le demoussage curatif. La première méthode sera réalisée lorsque le professionnel en toiture à l’exemple de ce couvreur dans l’Oise constate l’apparition des mousses, des algues et des lichens sur votre toit. Le but de cette opération est de préserver l’étanchéité de la toiture en appliquant une solution hydrofuge.

Ensuite, lorsque votre toit est infesté de ces agents pathogènes, le recours à la méthode curative et nécessaire et des produits complémentaires seront appliqués.

Comment se réalise le démoussage ?

La pratique se réalisera en 3 étapes successives. Le moment propice pour le demoussage doit se faire en printemps avant les grandes chaleurs. En la réalisant dans les mauvais temps, les produits seront évaporés et inefficaces.

Tout d’abord, il faut nettoyer le toit. Pour ce faire, il faut utiliser la brosse pour rendre retirer la mousse. Il faut ensuite utiliser une machine à haute pression pour réaliser le rinçage. Il est à noter qu’une mauvaise manipulation de cet appareil à haute pression engendrera plus de dommages à votre toit.

Ensuite vient la phase de traitement. Cette méthode consiste à appliquer des produits anti-mousse et fongicides à travers un pulvérisateur adéquat. La réussite de l’intervention dépend de l’état du revêtement. Si les parasites persistent, il est indispensable de recommencer l’opération jusqu’à ce que votre toiture soit saine et propre. A noter que ces activités n’ont pas d’effets agressifs sur votre couverture. Cependant, il faut faire attention car ces produits sont toxiques. Pour se protéger, il faut se me munir de gants et des masques de protection avant l’exécution de l’opération.

Enfin, la dernière étape est l’hydrofuge et la peinture. En effet, le traitement d’hydrofuge vise à renforcer l’étanchéité de votre toiture. La peinture en résine quant à elle, ne sera appliquée sur la toiture que si celle-ci est endommagée.