Les critères à prendre en compte pour choisir son nettoyeur vapeur

Depuis la cuisine jusqu’à la chambre en passant par la salle de bains, le nettoyeur vapeur permet de réaliser les tâches nécessaires pour instaurer la propreté dans toutes les pièces. Selon ses configurations, sa puissance et son autonomie, il est efficace pour traiter diverses surfaces : le béton, le parquet, la vitre, le mohair, les plaques de cuisson, le tissu des canapés et même le matelas. Pour éviter de faire un mauvais achat, prenez le temps d’évaluer les critères de choix.

Quel modèle pour quel usage ?

Comme évoqué précédemment, le nettoyeur vapeur n’est efficace que si sa configuration et ses accessoires concordent parfaitement avec la surface à nettoyer. La première question à se poser est donc le choix du modèle. Par exemple, pour les petites tâches récurrentes, privilégiez le modèle de nettoyeur vapeur à main compact et facile à mettre en route. Par contre, ce modèle n’est pas approprié pour l’entretien du sol, car le bras est assez court.

Ainsi un modèle comme un balai vapeur sera convenable pour éviter le mal de dos. Si la polyvalence fait partie de vos exigences, préférez plutôt le modèle plus ergonomique comportant divers accessoires pour traiter toutes les surfaces. Pour une efficacité accrue, visez le modèle de nettoyeur combinant l’aspiration automatique avec le nettoyage à la vapeur. Enfin, si votre besoin s’arrête au nettoyage des surfaces en verre, préférez le modèle de nettoyeur de vitres pour lustrer les fenêtres et les miroirs.

Nettoyeur vapeur professionnel : le débit et la pression

Tout dépend de l’usage que l’on en fait. Bien entendu, l’appareil le plus performant présentera toujours un débit et une pression de vapeur assez élevés. Quoi qu’il en soit, il n’en faut pas toujours autant pour les surfaces faciles à nettoyer. C’est pour cela qu’il faut être précis dans le choix du débit et de la pression de l’appareil. À savoir que le débit représente la quantité de vapeur délivrée par l’appareil par minute tandis que la pression définit la charge maximale de vapeur expulsée par l’appareil, à chaque jet.

En fonction du modèle de nettoyeur vapeur professionnel, le débit variera entre 0 et 115g/min et la pression comprise entre 3 et 6 bars.

La puissance pour une performance accrue

La puissance du nettoyeur vapeur a aussi toute son importance puisqu’elle conditionne l’efficacité de toutes ses actions. Ainsi, un seul passage suffit au lieu de deux pour nettoyer la surface avec un appareil puissant. Cela évite les pertes de temps et la fatigue musculaire. Sur le marché, la puissance du nettoyeur de vitres varie entre 12 à 900 W. Il va sans dire que l’appareil de faible puissance donnera du fil à retordre à l’usager. En ce qui concerne le nettoyeur à main et le balai à vapeur, leur puissance varie entre 900 W et 1600W. Enfin, le modèle polyvalent peut présenter une puissance maximale de 1900 W. Le choix dépendra donc du type d’usage de l’appareil, mais aussi du niveau recherché en matière de performance.

La contenance du réservoir, une question d’autonomie

Enfin, il ne faut pas minimiser la capacité du réservoir au risque d’être déçu de l’autonomie de l’appareil ! Pour simplifier l’évaluation, retenez qu’un nettoyeur vapeur de moins d’un litre admet une autonomie maximale de 30 minutes. S’il y a donc beaucoup de surfaces à passer aux vapeurs, préférez les modèles avec un grand réservoir pouvant contenir plus de deux litres d’eau. Seul bémol, ce type d’appareil prendra beaucoup de place et sera difficile à mobiliser. Il est donc conseillé de choisir un nettoyeur vapeur avec un réservoir amovible pour corriger ce défaut.

Voir aussi : Quelques conseils pour un nettoyage parfait à la vapeur