Les étapes pour réussir à construire une maison sur pilotis

construction

La maison sur pilotis, le plus souvent en bois est un élément qui a de réels attraits, surtout dans certains cadres bien définis. Cependant, sa construction n’est pas très évidente et nécessite une bonne préparation. Bien entendu, il existe des démarches à suivre pour réussir la construction d’une maison sur pilotis. À travers cet article, suivez toutes les étapes pour construire une maison sur pilotis.

Maison sur pilotis : le cadre réglementaire

Avant toute chose, la toute première étape est de vérifier que ce type de construction est accepté dans sa commune ou bien s’il n’y a pas de privation en fonction d’un patrimoine existant. Bien sûr, si la création d’une maison sur pilotis est possible, la réglementation est identique à celle d’une construction traditionnelle. Cependant, la question ne porte plus sur la surface au sol, mais plutôt d’empreinte au sol du fait que le plancher ne repose pas directement sur le sol.

De ce fait, pour moins de 40 m² d’emprise au sol, et à la condition de ne pas dépasser les 12 m de hauteur, la construction peut se contenter d’une autorisation préalable de travaux, notamment dans le cas d’un plan local d’urbanisation. À défaut de plan local d’urbanisation, la surface est réduite à 20 m². Toutefois, dans tous les cas, au-delà de ces valeurs, un permis de construire sera indispensable.

Préparation de l’avant-projet

Bien avant d’entamer la construction, il faut songer à contacter une société de construction à Andenne si vous êtes en Belgique. Et il est impératif de bien préparer son projet et de le travailler afin de corriger tout ce qui peut présenter un défaut ou un problème, notamment en terme de sécurité.

Ensuite, il faut également trouver les plans qui conviennent le plus aux besoins ainsi que la bonne orientation sur le terrain. Sans oublier de faire appel aux services de l’urbanisme afin de faire face aux contraintes, qu’elles soient sur la question de couverture, d’ouvertures, de couleur, etc.

Faire les calculs de la structure

Pour bien déterminer la structure de la maison et celles des pilotis qui vont découler, on doit faire appel à des spécialistes, que ce soit sur la matière ou la dimension afin de supporter la charge totale, mobilier, construction et personnes. Par ailleurs, en rapport avec l’étude du terrain, il faut aussi définir la profondeur des pilotis et leur hauteur totale. Cela permet de se focaliser sur les différents risques sur lesquels on veut se protéger. Enfin, il faut également calculer le nombre de poteaux.

L’ancrage des poteaux

À présent, il faut fixer les poteaux dans le sol, par rapport aux positions ainsi qu’aux profondeurs définies par les calculs effectués précédemment. Pour cela, un béton de fondation armé est nécessaire pour les maintenir. Puis, il faut sceller ou fixer les poteaux à l’aide des tiges filetées.

Installation des poutres, du plancher et l’édification

Enfin, il faut poser les poutres et les poutrelles. Pour ce faire, elles doivent être assemblées puis ensuite reliées avec le reste de la construction. Et pour ce qui est du plancher, il peut être installé et lié à ses poutres. Pour finir, il ne reste plus que l’édification et celle-ci peut être poursuivie comme la construction traditionnelle d’une maison.