Acheter, rénover, revendre : lorsque votre créativité devient une plus-value financière

Vous avez une réserve importante de liquidité et une passion pour l’immobilier ainsi que pour la décoration d’intérieur ? Transformez ce fond inexploité en investissement. Trouvez une maison ou un appartement à vendre, ayant besoin d’une bonne et généreuse restauration, puis revendez-les.

D’autres sources d’investissement

Bien évidemment, il existe d’autres solutions de placement. Notamment, vous pouvez envisager de devenir actionnaire dans une société d’investissement financier. D’ailleurs, si l’aventure vous tente, une bonne nouvelle pour vous. Vous n’avez plus trop besoin d’appeler une société puis une autre (dans le cas où il y en aurait plusieurs dans votre ville) ou d’aller d’un établissement à un autre. De plus en plus de sociétés spécialisées dans l’investissement financier, avec l’aide d’experts en création web comme WebGazelle, disposent aujourd’hui d’une vitrine en ligne pour le confort de leurs clients et futurs clients. Utiliser Internet sera ainsi beaucoup plus pratique pour vous lorsque vous comparerez les rentabilités de chaque établissement que vous visez.

Immobilier

Investissement prometteur

Acheter un bien immobilier, le réparer et le rénover puis le revendre : voilà une façon de se faire de « l’argent de poche ». Et quel argent de poche ! On parle là de plusieurs dizaines de milliers d’euros de bénéfices, si ce n’est des centaines de milliers. Le terme exact est « plus-value ». Très important, si vous comptez faire plusieurs opérations de ce style, la loi vous impose la création d’une Société civile immobilière. Informez-vous sur ce point pour ne pas faire d’activité illégale. L’avantage principal de ce type de transaction, est qu’il se joue sur le court, ou, si vous avez moins de chance, le moyen terme. A condition toutefois que vous déjouiez les pièges qui vont se présenter à vous durant l’opération.

La recherche du bien immobilier et sa revente

Dés la première étape, celle de la recherche du bien, vous vous rendrez compte que la tâche est loin d’être une sinécure. Vous devez cibler le type de bien qui intéresse le public : cela signifie que vous devez connaître le marché. Ensuite, vous avez l’obligation d’évaluer le montant des travaux de rénovation qui vous attendent, ce montant devant inclure ce que vous aurez à payer pour les démarches administratives et pour les éventuels honoraires et factures des professionnels (notaires, avocats, courtiers, agents immobiliers…). Voyez si la somme que vous aurez déboursée en tout vous permet d’appliquer un prix de vente assorti d’une plus-value confortable. Vous voyez, l’opération est fastidieuse, mais en contrepartie, elle vous permettra de gagner un bénéfice conséquent.