Quels sont les aides au logement à connaitre en 2019

Diverses aides sont mises en place pour aider les étudiants et les foyers modestes à assumer les frais relatifs à leur logement. Les dépenses liées à ce poste sont plus ou moins importantes et assurément nombreuses. Parmi les lignes de débit, il y a le déménagement, la taxe foncière ou d’habitation, les charges, le remboursement de crédit immobilier ou encore le loyer.

Les aides d’allocations logement

Octroyées par la CAF, il en existe 3 : l’allocation de logement sociale (ALS), l’allocation de logement familiale (ALF) et l’aide personnalisée au logement (APL).

Elles sont versées sous conditions de ressources et ne sont pas cumulables entre elles. En 2019, le montant des aides au logement ne suit pas l’inflation et est augmenté seulement de 0,3%, contre une revalorisation de 1,8% l’année dernière.

Il existe également des aides pour mère isolée.

Les prêts à l’accession

Pour faciliter l’accès à la propriété aux locataires, 3 crédits immobiliers ont été mis en place. Le prêt à taux zéro (PTZ) s’adresse aux primo-accédants afin que ces derniers puissent acquérir leur logement principal (ancien ou neuf). Le prêt social de location-accession (PSLA) permet de profiter d’un prix intéressant pour l’achat du bien immobilier pour lequel on était locataire.

Il est cumulable avec le PTZ. Enfin, il y a le prêt à l’accession sociale (PAS) qui facilite le remboursement de la banque grâce à l’APL et de bénéficier de conditions favorables pour le financement d’un bien immobilier notamment en payant moins de frais de dossier. Tous ces prêts sont soumis à des conditions de ressources.

Les aides au logement locatif social

Les loyers d’un logement social peuvent être financés par l’un des 3 types de prêts existants, lesquels définissent d’ailleurs par leur fonctionnement respectif la catégorie d’une telle résidence. Le prêt locatif social (PLS) s’ouvre à ceux dont les revenus sont les plus élevés parmi ceux qui peuvent prétendre à un logement social.

La classe moyenne peut bénéficier du prêt locatif à usage social (PLUS) tandis que les plus démunis sont soutenus dans le paiement des loyers de leur logement social par le prêt locatif aidé d’intégration (PLAI).

Les aides pour le logement étudiant

L’Aide personnalisée au logement pour les jeunes est versée par la CAF deux mois après la demande avec des conditions d’octroi qui varient d’une antenne à une autre.

L’attribution prend en compte les ressources de l’étudiant, le montant du loyer, le lieu d’habitation et la nature du logement. Les jeunes locataires peuvent également prétendre à la Garantie Visale. Avec cette aide, l’Action Logement règle le propriétaire des impayés de loyers et se fait rembourser par le locataire plus tard. La Garantie Loca Pass en est une variante qui s’adresse aux moins de 30 ans et plafonnée à 2000 euros par mois.