Ravalement de façade ; un chantier coûteux pour le propriétaire, mais indispensable

Pour remettre en l’état d’origine votre façade, il est indispensable de procéder à des travaux de ravalement. La réalisation de cette opération requiert l’intervention de professionnels, mais en plus de cela, vous devez veiller à ce que vous respectiez les dispositions légales en vigueur dans la mise en œuvre de votre projet. Dans cet article, vous découvrirez des informations sur le coût de cette opération ainsi que les raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas l’ignorer.

Le ravalement de façade, une technique pour assurer la conservation des façades

En procédant à des travaux de ravalement de façade, le propriétaire d’un immeuble entretient l’état du mur extérieur et renforce ce dernier en préservant la maison contre tout risque d’infiltration des eaux de pluie. Le ravalement de mur est une opération à la fois fastidieuse et complexe. Pour éviter donc que des problèmes surviennent tout au long du chantier ou après que les travaux soient terminés, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel comme cette entreprise de ravalement de façade qui se trouve dans le 87.

Il faut savoir que la rénovation de façade doit s’accompagner de travaux relatifs à l’isolation des murs. C’est même depuis quelques années devenues une obligation pour les propriétaires. Bien que cela soit contraignant pour ces derniers, la rénovation du système d’isolation de la façade devient moins coûteuse moins chronophage. En effet, vous profitez de l’occasion de préserver l’esthétique du mur extérieur pour renforcer votre confort à l’intérieur de la maison.

Le ravalement de façade ne se limite pas à son nettoyage

La rénovation de façade englobe toutes les actions ayant pour objectif de remettre en l’état vos murs extérieurs. Pour sa réalisation, il est donc indispensable de diagnostiquer la structure. Un spécialiste contrôlera son état général et décèlera les problèmes pour mieux les traiter et pour garantir sa longévité. Les problèmes les plus fréquents sont la présence de fissures, le décollement de la peinture, la pollution, l’efflorescence ou encore la dégradation des joints.

La rénovation d’un mur extérieur passe par plusieurs étapes à savoir le nettoyage qui, selon le cas peut s’accompagner d’un décapage, la réparation et le traitement du mur. Vient ensuite la phase de finition et de protection.

Bien que ce soit à l’esthétique de la maison que l’on pense dès qu’il s’agit de travaux de ravalement, cette opération vise également à renforcer la performance de l’immeuble. Cette performance a deux volets principaux, à savoir la capacité de la structure à empêcher les eaux de pluie à s’infiltrer à l’intérieur de la maison, d’une part, et d’autre part, sa capacité à lutter contre les pertes de chaleur. Pour faire face à cette déperdition d’énergie, vous avez le choix entre l’isolation de l’extérieur et l’isolation de l’intérieur. Le premier est le plus conseillé puisqu’il permet d’empêcher que des ponts thermiques se forment.

Un encadrement légal très strict

Pour ce qui est des ravalements de façade, c’est le Code de la Construction et de l’Habitation en ses articles L132-1 qui les régissent. Ces dispositions légales imposent aux propriétaires, sous peine de mise en demeure et de sanction, d’entretenir leurs murs extérieurs au moins une fois tous les dix ans.

Ce code impose également aux propriétaires l’exigence d’autorisations et de déclarations diverses auprès des autorités locales avant d’entamer une quelconque rénovation de façade. En plus de cela, il est indispensable pour le propriétaire de se conformer au Plan local d’Urbanisme.

Des travaux assez coûteux

L’état général de la façade est le premier élément qui influe sur le prix de votre chantier, vient ensuite le revêtement que vous voulez choisir ainsi que la nécessité ou non d’installer des échafaudages. Mais en général, le coût de ce projet varie de d’une trentaine à plusieurs centaines d’euros.