Réalisez de véritables économies d’énergie grâce à des mesures simples et concrètes

La conjoncture est favorable pour engager des travaux afin de réduire votre consommation d’énergie. Des aides de l’état encourage la mise en place de dispositifs favorisant cette limitation.L’une d’entre elles consiste en l’individualisation des frais de chauffage et est par ailleurs préconisée par la loi de transition énergétique. En effet, dans de nombreux bâtiments disposant d’un chauffage collectif comme dans certaines copropriétés, la facture de chauffage est établie au prorata de la surface de son appartement. C’est un comptage injuste. Chaque habitant consomme différemment. Certains ne respectent pas les recommandations en la matière et continuent de chauffer exagérément leur logement.

Il est bien plus juste et naturel de payer pour une facture en fonction de sa consommation réelle. Il ne s’agit pour l’instant de l’intégralité de la dépense. 30% du montant seront toujours calculés au tantième. C’est un pourcentage qui correspond aux pertes du bâtiment et à tout ce qui est consommé de manière égalitaire par tous les occupants.

L’installation d’un compteur individuel facilite la responsabilisation de chaque consommateur. Il vous permet de suivre votre consommation réelle et d’adopter des gestes du quotidien de façon à réduire votre facture.

Des modes de calcul qui rapportent plus qu’ils ne coûtent

D’autant que les premières études portant sur les avantages du compteur individuel parviennent à une conclusion véritablement positive. Elles prouvent qu’une économie d’environ 15% est réalisée. Ce sont ces résultats probants qui ont permis à la Loi de transition énergétique de connaître un réel engouement. D’autant que les comportements sont durablement modifiés grâce à l’installation de ce compteur individualisé.

C’est en définitive une mesure pédagogique dans ce sens que les consommateurs apprennent à réguler leur consommation. En amont, ils privilégient l’achat d’appareils plus économes. Ils suivent plus facilement les conseils pour économiser l’énergie comme éteindre les appareils plutôt que de les maintenir en veille. Ils encouragent leur entourage à agir de manière plus raisonnée car ils sont en capacité de constater les effets de ces gestes simples sur leur facture.

Certains compteurs connectés comme Linky pour l’électricité ou Gaz par pour le gaz ajoutent aux outils mis à votre disposition pour mieux contrôler votre consommation. Les données transmises aux gestionnaires de réseau sont consultables pratiquement en temps réel. Cela vous permet d’éviter des situations de surchauffe, entre autres.

Des répartiteurs qui se répartissent en Europe, qu’en est-il de la France ?

Depuis 40 ans, on évoque la mise en place de ces répartiteurs favorisant une meilleure gestion de sa consommation. La France accuse un retard alors que l’Italie est équipée à 40%et l’Allemagne à 98%. Les prochaines directives européennes vont aller dans le sens de la restitution des données auprès des occupants. Il s’agit des compteurs intelligents dont le déploiement est prévu jusqu’en 2022. Il équipera tous les foyers français afin de leur permettre de suivre leur consommation, à l’aide de deux relevés quotidiens. Dans les copropriétés, c’est également le cas. Ces compteurs nouvelle génération sont automatisés grâce au système de la télé-relève qui se généralise. Le compteur individuel, c’est aussi un pas vers l’émancipation énergétique ?