Réussir sa rénovation de toiture : conseils et astuces

L’apparition de détérioration dans la toiture, principalement des dégâts de grande envergure, oblige le propriétaire à effectuer rapidement des travaux de rénovation. Complexe, coûteux et fastidieux, ce chantier est assez déroutant si vous le réalisez pour la première fois. Pour avoir des repères, suivez notre guide.

La rénovation totale : est-ce toujours incontournable ?  

Remplacer intégralement une toiture nécessite un budget maitrisé. Pour y arriver, il est tout d’abord indispensable pour le propriétaire de faire appel à un expert en toiture tel que cet artisan couvreur dans le 81 pour réaliser un diagnostic. Le diagnostic est une vérification préalable de l’état général de la toiture. Cette étape ne porte pas uniquement sur la couverture, qui est la structure extérieure. Elle inclut le contrôle de l’état du système d’isolation, les combles, mais aussi la charpente qui est la pièce chargée de supporter toute la toiture. Un état avancé de la destruction de la couverture, des isolants dans de piteux états ou encore la pourriture de la charpente, tels sont des exemples de situations qui exigent le remplacement total d’une toiture. C’est lorsque sont connus les problèmes que le technicien pourra évaluer le coût des dépenses que vous aurez à réaliser.

La rénovation totale n’étant pas systématique, il est possible que le couvreur vous propose de réaliser des remplacements partiels des éléments de votre toiture. C’est le cas principalement si vos tuiles ou vos ardoises sont encore en très bon état, mais que seules quelques pièces qui doivent être renouvelées, car elles ont été enlevées par la force du vent. Vous devez toutefois savoir que la rénovation partielle a ses limites. Elle est largement moins coûteuse, mais tôt ou tard, vous devez vous préparer à un remplacement intégral de votre structure.

Deux phénomènes sont également à l’origine d’un remplacement total de la couverture : la présence de la mousse, de champignons et de moisissures dans le système d’isolation, d’une part, et la confirmation d’attaques de larves et de termites dans la charpente, se traduisant par la déformation de celle-ci, d’autre part.

Conformez-vous aux réglementations administratives

Chaque localité en France a ses propres réglementations en matière de rénovation du toit. La personnalisation des dispositions réglementaires s’appuie principalement sur la nécessité d’adapter les textes aux réalités locales. En effet, chaque commune a ses propres règles d’urbanisme qui se traduit par un Plan d’Urbanisme Local, d’une part, et l’exigence relative à la protection des patrimoines culturels, d’autre part.

La nécessité de se renseigner auprès des autorités compétentes est donc plus que nécessaire pour ne pas s’exposer à des sanctions. Les renseignements que vous devez savoir concernent l’exigence ou non d’une autorisation ou d’une simple déclaration de travaux. Ils doivent aussi porter sur la possibilité ou non d’utiliser n’importe quelle couverture. Dans la plupart des cas, les couvertures en tôles sont interdites pour les maisons d’habitation. Il en est aussi ainsi de la couleur de la couverture puisque certaines communes imposent des couleurs spécifiquement déterminées dans les réglementations locales pour harmoniser l’aménagement urbain.

Fixez-vous une limite pour votre budget

En moyenne, pour une rénovation totale de la toiture, vous devez prévoir plusieurs milliers d’euros. Ce tarif inclut le prix des matériaux, mais aussi la prestation du couvreur professionnel. Pour avoir une certaine idée des dépenses que vous avez à engager, demandez toujours à quelques techniciens de vous établir un devis pour une même réalisation. Le tarif détaillé ainsi obtenu vous permettra d’évaluer combien vous devez prévoir pour la mettre au point votre projet.

Notez que le devis établi par un couvreur professionnel vous permet de savoir les prix avec et sans taxes.