Votre enfant est à l’étroit sans sa chambre ?

Si votre enfant se plaint que sa chambre est devenue trop petit, c’est qu’il y a probablement un problème. Certes, vous n’allez pas pouvoir redimensionner la chambre de votre petit. Vous n’allez tout de même pas casser les murs de la cloison pour si peu. Alors, que faire ? Allez-vous devoir vous résoudre à supporter les complaintes de votre enfant durant toute la fin de sa puberté et de son adolescence ? La réponse est non ! En effet, il existe des astuces pour transformer de fond en comble une pièce, sans pour autant se lancer dans des travaux de gros œuvre. Plus de précisions ci-après …

Redistribution de l’espace à vivre

Il y a en fait deux axes sur lequel on peut se reposer pour entamer la transformation de la chambre de votre enfant. Le premier axe d’attaque est de reprendre possession de l’espace de la pièce à vivre… et quand on dit l’espace on parle bien de tout l’espace, y compris l’espace en hauteur ! En exploitant la hauteur sous plafond, vous allez être en mesure de gagner des mètres carrés au sol. Exit le lit classique au sol, bonjour le lit mezzanine. Ou comment gagner 3 mètres carrés en un clin d’œil.

On profitera alors du nouvel espace sous le lit pour placer un bureau pour enfant, une chaise assortie ainsi que des rangements. A ce titre, la pose d’étagère aux murs et vivement conseillé. Elle ne constitue pas en soit LA solution pour un rangement mieux organisé, mais elle y contribue grandement. Sur des étagères l’enfant peut déposer quelques livres ou simplement réserver cet espace à une fonction décorative (maquettes, figurines …)

Luminosité et couleurs claires, le B-A.BA pour agrandir une pièce

Le deuxième axe d’attaque pour transformer de fond en comble une pièce et gagner de l’espace, c’est de changer les couleurs dominantes dans cette dit pièce. Exit les couleurs sobres, bonjour les couleurs claires. Pas besoin de transformer la chambre de bébé en une chambre d’hôpital d’un blanc immaculé. Préférez simplement les couleurs naturels tels que le gris clair, le lin … plutôt que les couleurs trop appuyées telles que le bleu, le rouge ou le vert.

Dans le même ordre d’idée, on revoit en profondeur l’éclairage de la chambre de l’enfant. Plus il y aura de sources de lumière, plus la pièce paraîtra grande. Egalement, l’ajout de miroirs aux murs est un très bon conseil à mettre en pratique. Enfin, on changera les tapis, et on remplacera les rideaux imposant par des voiles plus légers. Avec ces quelques astuces, l’enfant ne devrait plus se plaindre que sa chambre est trop petite !