vis dans tous leurs états

Les vis dans tous leurs états

Voilà un objet qui ne capte votre attention qu’en de rares circonstances. Pourtant, la solidité d’un meuble dépend de lui. L’efficience d’une voiture également. Mais aussi la sécurité et la solidité d’un avion. Vous l’avez compris, il s’agit de la vis. Un objet que l’on oublie parfois, mais qui se révèle très utile. Que vous soyez un bricoleur du dimanche ou un expert de la bricole, vous en aurez toujours besoin. Le point sur la question.

Une vis pour un emploi précis

En effet, une vis correspond à une utilisation précise. Dans la vie quotidienne, celles qui s’utilisent le plus sont les vis à bois, pour du béton et le métal. Chaque vis possède ses propres caractéristiques. À vous de posséder le bon outillage pour les assemblages.

Comment se compose une vis ?

Sans tenir compte du matériau pour lequel il a été conçu, une vis se compose de plusieurs éléments. Comme il s’agit d’une petite pièce mécanique, une vis possède une tête et un axe. La tête dispose d’une marque, une empreinte, qui vous permettra de l’utiliser. En résumé, une vis c’est :

  • Une tête avec une empreinte : c’est là que s’insère la pointe d’un tournevis. Et les empreintes sont nombreuses, notamment : les Allen, le cruciforme, les vis inviolables ou encore les Pozidriv, Torx et Torx Plus,
  • Un corps qui dispose d’un filetage : c’est toute la partie hélicoïdale de la vis,
  • Une pointe : en tant qu’ancrage, c’est la pointe qui sert de guide durant le processus de vissage.

Les différents types de vis du marché

Il faut savoir qu’il existe six grandes variétés de vis sur le marché. Toutes sont adaptées à des utilisations précises.

  • La vis à bois ou pour agglomérés (VBA),
  • Le tirefond,
  • La vis à plaque de plâtre,
  • Une vis à métaux,
  • La vis autoforeuse
  • La vis à béton.

Comment choisir la bonne vis ?

Tout dépendra bien évidemment de vos besoins. Avant d’aller chez le quincailler et d’acheter des vis, évaluez tout d’abord vos besoins. À commencer par le matériau sur lequel vous allez intervenir. Vis à bois, vis à plâtre…tournez-vous vers des vis adaptées. Sur le marché, vous pouvez également trouver des vis à usages multiples qui vous seront d’une grande aide dans diverses situations.

Une fois que le type de vis est identifié, intéressez-vous maintenant à l’épaisseur de votre support. C’est la longueur de la vis qui doit capter toute votre attention. Trop court, le vissage peut montrer des signes de faiblesses, trop longues, les pointes seront visibles de l’autre côté du support. Avec l’épaisseur vient également la question du poids. Dans les mesures du possible, essayez de multiplier les points de vissage pour répartir au mieux les charges qui vont s’exercer sur les vis. Cela renforcera la structure, mais apportera aussi une meilleure rigidité à l’ensemble.

Choisir une vis se fera alors en suite suivant :

  • La tête de la vis,
  • Son empreinte
  • Le pas et le filetage de la petite pièce,
  • Sa longueur et son diamètre,
  • Et en dernier lieu, le matériau qui compose la vis.