La peinture antibruit

La peinture antibruit : qu’est-ce que c’est ?

La peinture antibruit est l’une des dernières innovations dans le monde de la construction. C’est l’arme idéale pour pallier aux nuisances sonores sans dépenser une fortune dans des travaux de rénovation de votre habitation. Avec ce dossier, découvrez toutes les caractéristiques, fonctionnement et efficacité de la peinture antibruit, un produit innovant et efficace.

Les caractéristiques de la peinture antibruit

La peinture antibruit est un revêtement qui vise à réduire les nuisances sonores dans le monde de la construction et le bâtiment. Pour fabriquer ce produit, les ingénieurs spécialisés en la matière se sont inspirés du pouvoir insonorisant de la neige. Commercialisé depuis déjà quelques années, ce produit est également appelé peinture phonique, figurant dans la catégorie des peintures boucliers. Elle est ainsi composée essentiellement de micropoches d’air qui est capable de réduire les bruits naturellement. C’est également le type de peinture en phase aqueuse ou acrylique, contenant des micro-billes de verre. Ces micro-billes ont la capacité de stocker l’air pour former une barrière phonique. Actuellement, pour répondre aux besoins de tous, les fabricants proposent d’autres options de teintes mis à part le coloris mat et blanc. Ce qui peut donner à votre habitation une touche d’élégance et plus de modernité.

Quelle est l’efficacité de la peinture antibruit ?

peinture isolante phonique

L’étude réalisée par le Centre scientifique du Bâtiment a permis de savoir que la peinture antibruit permet de réduire le volume sonore de 3 à 15 décibels. Ce qui est équivaut à un bruit réduit d’environ 50% pour l’oreille humaine. Il a été donc prouvé pour son efficacité pour limiter la propagation des bruits, quel qu’il soit, stridente ou aiguë. En effet, pour permettre à une telle isolation phonique d’être plus efficace, cela devrait être appliqué avec soins. Une peinture antibruit s’applique ainsi en 3 couches et les sous-couches doit être fait avec un rouleau nid d’abeilles. Pour plus d’efficacité, elle requiert un temps de séchage d’aux moins 4 heures. L’application des deux dernières couches doit s’effectuer avec un rouleau à poil mi-long. À savoir qu’il est également important de nettoyer le support où on applique la peinture, pour permettre la bonne tenue du produit.

Le coût de la pose de peinture antibruit

Comme toute peinture, la peinture antibruit se vend également par litre. On peut dire que le tarif varie d’un fournisseur à un autre. Mais en général, la peinture insonorisante est accessible entre 20 à 25 euros le litre. Elle répond exactement à l’un des plus grands problèmes de nos habitations, qui est le bruit. À savoir qu’un litre de produit antibruit peut couvrir environ 4m². Le produit se vend généralement auprès des magasins de bricolage ou de matériaux de construction. Vous pouvez également le trouver sur internet. Si vous avez recours à un professionnel pour la pose, il faut prévoir quelques sous en plus. Et pour plus d’innovation, opter pour la peinture antibruit V33. S’ajoutant à tout cela, le prix des différents outils et ustensiles de peinture. On parle notamment d’un rouleau nid d’abeille qui peut coûter entre 5 à 20 euros. Il y a aussi le rouleau à poil mi-long qui coûte entre 8 à 20 euros et un bac à peinture et une grille d’essorage, entre 5 à 10 euros.